mercredi 14 juillet 2010

L'Argent de Mme Bettencourt

Les médias continuent à se déchaîner sur l'utilisation que Mme BETTENCOURT fait (ferait?) de son immense fortune. Ainsi, on apprend ce matin qu'elle aurait fait don de 5 millions d'Euros à son gestionnaire de fortune. Don effectué devant notaire et ayant donné lieu au paiement de 3 millions d'impôts. Une bonne affaire pour M. MAISTRE, donc, mais aussi, incontestabelemnt,une bonne affaire pour le Trésor public...

Las, même le courrier des lecteurs du quotidien "Le Figaro" regorge de commentaires aggressifs qui révèlent surtout une méfiance profonde pour ne pas dire une haine profonde de l'argent.

On peut s'interroger sur le fait de savoir si Mme BETTENCOURT paie tous les impôts dont elle est redevable, certes, et s'inquiéter du fait que certains auraient pu abuser d'une "faiblesse" supposée due à son âge (quoi que je connaisse de brillants intellectuels quasi-centenaires comme Bernard Lewis, qui ne montrent aucune faiblesse...)Et il est tout à fait admissible que l'on estime que ces deux points doivent être éclaircis.

Mais pour le reste, un principe de base, que tout un chacun pourrait partager, me semble-t-il (et sans être un "ultra-libéral"), voudrait que chacun fasse ce qu'il veut de son argent. Mme BETTENCOURt veut faire des dons? Grand bien lui fasse! En quoi cela regarde-t-il les médias ou le public?

Cette haine de l'argent qui caractérise la France nous plombe depuis trop longtemps alors que nous devrions nous réjouir qu'il y ait des "riches" (et on en manque de plus en plus en Europe!) qui contribuent aux dépenses publiques, consomment et donc font tourner l'économie et créent des emplois...

Aux Etats-Unis, ce sont les mêmes grandes fortunes qui créent des musées, des hôpitaux, des écoles, des parcs. Et personne ne s'en plaint.

Sauf à penser que nous devrions entrer dans un système socialiste.... Mais ce n'est manifestement pas le choix de l'électeur.

Alors: vive l'argent!

9 commentaires:

  1. pas contre si elle veut faire des dons à l'UMP... je pense que cela regarde un minimum les citoyens, non ?

    RépondreSupprimer
  2. si elle me fait un petit don, je dirai du bien d'elle et tout et tout!
    merci d'arranger la chose...

    RépondreSupprimer
  3. Je ne crois pas qu'il s'agisse d'une "méfiance profonde" ni d'une "haine profonde de l'argent", mais bien plutôt d'une envie profonde de l'argent… des autres.

    Car sinon, les Français joueraient-ils au Loto ? … et on n'a pas vu beaucoup de gagnants refuser de devenir riches…

    Et évidemment, si en plus on parle politique…

    RépondreSupprimer
  4. Votre propos est à coté du problème.

    ( volontairement ??? ou pas ??? )
    rLe problème est de savoir si tous les griefs retenus ont ou n'ont pas profité à M. Woerth.

    ET pourquoi Mme Woerth a été embauchée à 180 000€ minimum , plus tous les bonus parfois attachés à ce genre de poste ???


    + par hasard la Légion d'honneur, donnée,
    " parce que l'on ( ! ) me l'a demandé.
    Qui ? " Je ne me souviens Pas "


    Ceci mérite réponse claire et nette.

    Et non pas des tremolos de prétentions d'innocence
    devant toute la France.

    85 ans et toute ma tête

    RépondreSupprimer
  5. le problème n'est pas la haine de l'argent, mais l'iniquité d'un système fiscal qui taxe les revenus du travail 30x plus que les revenus hérités et le patrimoine.


    Est-ce normal ?
    l'argent dort, n'est pas réinvestit dans un système économique (voir social ou global) qui lentement s'errode.

    défendre le jeu fiscal mesquin (des fortunes pareilles qui éludes l'impôt c'est plutôt dingue car la pression sur les besoins n'existe absolument pas - elle mange à sa faim je pense) et s'offusquer du fait que l'on trouve navrante l'attitude égoïste et tellement contre-productive de ces riches qui ne le seront jamais assez en brandissant le spectre de la haine (ici de l'argent si j'ai bien cerné le propos) me semble largement en-dessous de la prose lisible habituellement sur ce blog.

    Chacun a droit à l'erreur...

    RépondreSupprimer
  6. Je suis tout à fait d'accord avec l'auteur de ce blog. Aux USA, on entend parfois qu'une personne richissime a légué toust sa fortune à un chien ou à un perroquet. ça n'émeut personne, pas même le juge ou le notaire, alors que Mme Bettencourt fasse don de 5 millions d'Euros à son "argentier", c'est son droit le plus légitime.

    RépondreSupprimer
  7. les dons devant notaire de bettencourt on s'en bat les c... le problème c'est la corruption et l'évasion fiscale à grande échelle.

    RépondreSupprimer
  8. Je suis assez content d'avoir suscité quelques réactions en cet été.

    Je ne pense pas être "à côté" du problème: j'ai simplement choisi, de manière délibérée de n'en traiter qu'un aspect, celui qui m'intéresse en ce moment: le regard que porte nos contemporains sur l'argent...

    Il va de soi que je suis d'accord avec ceux d'entre vous qui condamnent corruption et fraude fiscale. Encore faut-il prouver qu'elles ont existé dans ce cas précis.

    Je pense également qu'il y a un problème éthique et de compatilité quand l'épouse d'un ministre des Finances conseille la plus grande fortune de France.

    En revanche soyons sérieux: la fortune BETTENCOURT, c'est entre 10 et 20 MILLIARDS d'Euros. La fraude suspectée (l'histoire de l'île aux Seychelles), c'est un moins de 80 MILLIONS d'Euros. Si fraude il y a eu elle est innaceptable et doit être punie, mais peut-on parler "d'évasion fiscale à grande échelle" au regard des rapports entre ces sommes. L'essentiel de la fortune est malgré tout taxé.

    La question du degré de cette taxation est une affaire différente. Evidemment que le travail est trop taxé, mais ce qu'il faut, c'est une baisse massive de la fiscalité, pas rajouter de nouveaux impôts.

    Enfin, sauf à être caché sous un matelas, je ne pense pas que l'argent "dorme". C'est cet argent qui permet aux banques de prêter (entre autres à l'Etat, d'ailleurs) et de faire tourner l'économie. Et la partie qui est dépensée crée des emplois, etc....

    Amitiés à tous,

    C.

    RépondreSupprimer
  9. Une femme de plus de 80 ans qui fait don de centaines de Millions d'euros peut-elle être suspectée de fraude fiscale sur 80 Millions euros ?

    RépondreSupprimer